Articles

Formations associatives du CLAE

Image
Le 30 mai s’est cloturée la session de printemps de la formation Imbrication à laquelle ont participé les associations Cabas de Harmonia, Ecuador para todos, Hwa Rang Do et Tae Soo Do Club asbl, Ivoire Lux asbl, Lëtzebuerg-Crna Gora, Institut Culturel Luxembourgeois-Péruvien asbl et Mouvement de Solidarité Humanitaire Alfityanu Luxembourg asbl. Cette formation s’échelonne sur plusieurs modules et propose une méthodologie, des outils, un espace de réflexion et d’échange. Les participants ont abordé la mise en mouvement du projet associa­tif,  le fonctionnement d’une association, l’élaboration d’un projet d’action, la demande de subside, la comptabilité associative.

En complément à Imbrication, le CLAE propose Les briquettes, des ateliers qui apportent des compétences techniques contribuant à la mise en mouvement du projet associatif. Ainsi, entre le 15 mai et le 26 juin, se sont déroulés 3 ateliers sur la communication (mise en page, relation avec la presse et utilisation des réseaux s…

Step by step, l'association a trouvé un nouvel élan

Image
Le Cercle Culturel Serbe du Luxembourg a près d’une vingtaine d’années. Nous avons rencontré Marko Katanic, membre fondateur et président de l’asbl.
Pouvez-vous nous parler du contexte un peu particulier à l’origine de la création de votre association ? Le Cercle culturel serbe a été créé en juin 1999. C’était une année de turbulence pour la Serbie avec la guerre du Kosovo, la fin de la présidence de Milosevic ; une ère de grand changement politique. Nous voulions créer une association afin de montrer un autre visage de la Serbie, moins connu. Notre objectif était de promouvoir la culture serbe, de transmettre la langue et l’histoire de notre pays à nos enfants et d’apporter une aide humanitaire aux réfugiés serbes du Kosovo. En janvier 2000, l’association a ouvert l’école serbe qui accueille encore aujourd’hui de nombreux enfants. Nous avons développé nos propres activités culturelles et surtout participé à des événements interculturels du pays comme le Festival des migrations, des cul…

InSitu Jobs

Image
Mis en place dans le cadre du Fonds européen Asile, Migration et Intégration (AMIF), le projet InSitu Jobs propose aux personnes ressortissants de pays tiers et bénéficiaires de protection internationale un dispositif d’aide à l’insertion professionnelle. L’un des axes de ce projet est la mise en relation des demandeurs avec des professionnels du monde du travail.
C’est pourquoi, le CLAE services asbl en partenariat avec l’entreprise SODEXO avait organisé, le 9 juin dernier, une séance d’information sur les différents métiers et possibilités de travail que propose cette entreprise.Une cinquantaine de personnes, bénéficiaires de la protection internationale et ressortissants de pays tiers ont participé à cette rencontre. L’expérience s’est poursuivie, le 14 juin, pour une vingtaine d’entre eux qui ont pu passer des entretiens d’embauche avec les responsables du recrutement de SODEXO, Alexandre Villière et Sandra Muth.
www.clae.lu- insitu.jobs@clae.lu

Résolution adopté par l'AG du CLAE

Image
--> Adopté à l’unanimité par les représentants des 31 associations présentes
Le Clae s’investit depuis de nombreuses années pour favoriser les relations qui unissent les résidents du Luxembourg ainsi que sur les métissages culturels créés par ces liens. Dans un climat géopolitique international tendu, où les identités se crispent, où tous les possibles politiques se mesurent, nous croyons plus que jamais que travailler pour instaurer ou conserver le dialogue entre citoyens, entre cultures, est essentiel. Ce sont ces relations, inscrites dans des histoires, mémoires et cultures partagées, qui pourront forger demain une société soudée, dans un pays qui considère chacun de ses habitants comme un citoyen à part entière. Dans cette perspective, les questions de la valorisation culturelle, l’accueil des personnes venues en migrations et de la citoyenneté de résidence restent fondamentales pour envisager notre devenir commun.
Depuis le 1er avril, la loi sur l’acquisition de la natio…

Les littératures disent l’inintelligible

Image
Les littératures viennent au Luxembourg faire salon et faire écho aux immigrations qui sont installées ici pour certaines depuis des décennies. Le salon du livre et des cultures couvre à chaque édition un champ des possibles car les écrivains invités, les éditeurs présents, les auteurs participants, les libraires installés au festival, les associations partenaires disent chacun à leur manière un monde en devenir, en transformation, un monde bouleversé, inquiet, questionné, abasourdi, inintelligible. Comme il est difficile, à peine sortis de nos pensées nationales, d’accepter ce qui se métisse en nous et dans nos sociétés. Ce mouvement très ancien s’est accéléré ces dernières années et le monde perd de sa lisibilité car il nous manque encore les références qui traduisent les changements. Les rencontres littéraires, autour d’une œuvre, d’un écrivain, de plusieurs auteurs parfois vont éclairer tous ces impossibles ou presque. D’Italie, du Monténégro, de Bosnie, d’Espagne, d’Albanie, du L…

Être citoyen

Image
Nous avons toujours pensé et préparé ce festival comme un espace de la citoyenneté en mouvement et comme un lieu citoyen. Les associations ne s’y trompent pas car, dans les halls de notre manifestation, elles sont plus nombreuses d’une année sur l’autre. Ensemble, nous aimons toujours y expérimenter des projets associatifs, installer ou accueillir des débats, questionner les grandes problématiques de nos pays devenus monde, de nos sociétés devenues métisses. Ce festival des citoyens, depuis toujours, souligne l’importance des contributions des cultures de l’immigration dans notre pays. Cette année, en 2017, des élections communales auront lieu et nous souhaitons sensibiliser un maximum de personnes à s’inscrire sur les listes électorales pour ensuite pouvoir voter et contribuer au choix des politiques locales. C’est une belle manière de faire partie de la cité, d’entrer en reconnaissance avec la commune où vous vivez, de prendre pied sur le territoire où vos enfants grandissent, de fai…