Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Les littératures disent l’inintelligible

Les littératures viennent au Luxembourg faire salon et faire écho aux immigrations qui sont installées ici pour certaines depuis des décennies. Le salon du livre et des cultures couvre à chaque édition un champ des possibles car les écrivains invités, les éditeurs présents, les auteurs participants, les libraires installés au festival, les associations partenaires disent chacun à leur manière un monde en devenir, en transformation, un monde bouleversé, inquiet, questionné, abasourdi, inintelligible. Comme il est difficile, à peine sortis de nos pensées nationales, d’accepter ce qui se métisse en nous et dans nos sociétés. Ce mouvement très ancien s’est accéléré ces dernières années et le monde perd de sa lisibilité car il nous manque encore les références qui traduisent les changements. Les rencontres littéraires, autour d’une œuvre, d’un écrivain, de plusieurs auteurs parfois vont éclairer tous ces impossibles ou presque. D’Italie, du Monténégro, de Bosnie, d’Espagne, d’Albanie, du L…

Derniers articles

Être citoyen

Discours d’ouverture - 34e Festival des migrations, des cultures et de la citoyenneté

« Dans notre cerveau, il y a l’humanité entière »

Le CLAE services asbl reconnu d’utilité publique

Faire société ensemble

Résolution de l'AG ordinaire du CLAE 2016

"On ressent dans la culture de ce pays cette idée de rassemblement, de métissage"

Une première année à planter les jalons d’une passerelle

Rencontre avec l’association de culture guinéenne Fidjos, amigos de Cantchungo na diaspora asbl

Le petit château de Colpach