Articles

L’écolo buzz et le « journalisme des déchets »

Image
Lettre ouverte.
Nous sommes nombreux, de plusieurs générations, à nous être engagé pour le droit et la reconnaissance des cultures des personnes et des familles venues en migration au Luxembourg. Quelle déception et quelle violence de voir un article sur notre Festival des migrations, des cultures et de la citoyenneté réduit à deux ou trois photos de poubelles. Cette démarche est à l’initiative d’un post sur FaceBook de Georges Kieffer de l’Asbl Benu village. Ce Monsieur est passé nous voir pendant notre festival et nous l’avons invité à une rencontre après la manifestation. Des échanges d’emails ont eu lieu et la possibilité d’un rendez-vous avait été avancé car le temps manquait pour débattre ce dimanche-là du recyclage et de l’usage du plastique dans notre festival. Pas le temps d’expliquer que nous avions déjà introduit les verres recyclables depuis deux ans. Qu’une commune du sud a eu la gentillesse de nous prêter un Spullweenchencar nous n’avons pas les moyens de faire une locati…

« Je m’appelle »

Image
La parole associative mérite d’être reconnue. Elle raconte et dit en profondeur ce qui se trouve au carrefour d’un engagement personnel et d’une action collective. « Je m’appelle » est une parole associative au cœur du festival des migrations, des cultures et de la citoyenneté du Luxembourg en mars 2018. Des personnes engagées dans le mouvement associatif étaient invités, sous forme de monologue très court, à se présenter, à parler de leur association, de leurs convictions, de leurs projets, à dire d’une certaine manière leur citoyenneté au Luxembourg au fil d’une parole associative. Chaque personne devait commencer par : « Je m’appelle… ». Ces enregistrements, diffusés aujourd’hui sur internet, sont une contribution à une mémoire collective sur l’engagement associatif.
Toutes les vidéos sont visibles sur le site du CLAE : https://www.clae.lu/festival/je-mappelle/

vidéos "Je m'appelle"

Tutoriel : la modification des statuts d'une association au Luxembourg

Image

Les Lettres des uns sont aussi celles des autres.

Image
Le livre à toujours sa place parmi nous et avec le Salon du livre et des cultures, nous le célébrons au Festival des migrations, des cultures et de la citoyenneté. C’est une des pierres culturelles lancée dans le champ de la représentation des immigrations au Luxembourg, souvent imaginée comme une simple histoire sociale. Les stands littéraires des associations, des libraires, des éditeurs qui nous accompagnent, pour certains depuis le début de cette aventure, ouvrent depuis toujours le bal, dès l’entrée de notre manifestation, pour indiquer, souligner, revendiquer l’universalité des lettres des uns et des autres. Si le livre résistent mieux aux temps modernes numérisés c’est parce que les littératures restent modernes. Les écrivains que nous invitons avec les acteurs associatifs donnent de l’âme à l’installation des immigrations au Luxembourg. Les associations issues de la migration disent ainsi leur attachement à la terre d’origine et font aussi culture au Luxembourg.Dans cette rela…

Demain déjà se dit

--> Tous les ans le Festival ne cesse de s’agrandir et pourtant notre manifestation reste un colosse au pied d’argile.Les engagements associatifs qui y sont racontés, débattus, argumentés, cette année encore sont toujours plus nombreux, inventifs, créateurs de possibles encourageants. Ils sont au plus près de problématiques profondes qui parlent notre pays, traverse le territoire, disent aussi le monde : les enjeux des nouvelles migrations, les mémoires des migrations, l’accueil et la solidarité avec les demandeurs d’asile, les difficultés du logement, l’esclavage moderne, etc. Les questions abordées sont nombreuses et sous-tendent les actes posés tout au long de l’année. Ils sont le signe annonciateur de nouvelles pratiques sociales et culturelles qui s’échafaudent, se bricole, s’expérimentent. Elles signent une vitalité de notre société civile que nous aimons cultiver, sans apriori, dans notre fête citoyenne où nous aimons les accueillir pour les discuter, publiquement. Il…

Les traverseurs de la Méditerranée

Image
--> Méditerranée, mer au milieu des terres, Mare Nostrum, mer blanche, Grande mer. Elle ne sera plus avant longtemps cet espace commun, partagé, accaparé qui au fil des voyages, des conquêtes, des découvertes, des échanges, des marchandises, des batailles, des Universités, des confrontations, forgea un espace imaginaire et symbolique ou le métissage des cultures, la conjugaison des langues, les premières écritures, le syncrétisme fit naitre de brillante civilisations. Pour quelques temps encore elle restera éloignée de nos projets d’universalité. Linceul, aujourd’hui elle recueille une armada anonyme, des sans-nom par millier échoués au fond de ses abymes. Trop de morts. Pour nous qui avons tellement rêvé cet espace, comme un modèle qui donne sens au métissage des cultures, une histoire, un territoire du syncrétisme culturel, sans naïveté aucune. Il nous faut maintenant le temps du deuil. Par dizaine maintenant, nos géographies heureuses, ces régions du monde où se sont croi…

Associations : enregistrer ses statuts au Registre du Commerce et des so...

Image
Comment enregistrer en ligne les statuts de son association auprès du Registre de Commerce et des Sociétés au Luxembourg. Ce tutoriel vous explique pas à pas toutes les étapes nécessaire pour enregistrer les statuts de votre association.